Retour sur Vieux Château juillet 2020

Arrivée au pied des voies la situation est géniale le ruisseau est assez large et on peut se baigner les pieds… Ce n’est pas mal quand on vient de grimper 25m en plein soleil ! Il y en a pour tout le monde les cotations vont du 3 au 8 !! Les points sont sécures et abondants c’est vraiment super, les assureurs sont au frais en bas en revanche les grimpeurs…

Juju et Marine nous ont fait la surprise de nous rejoindre !

On grimpe, on assure… On grimpe, on fait une pause quand même il s’agit de ne pas oublier de s’hydrater ni manger, à chacun son rythme. Ah oui j’oubliais on garde un peu les mascottes , on lance une pomme de pin et on va se tremper les pieds quand ils ne supportent plus les chaussons … Ah bonheur la fraicheur de l’eau !!

Il sera 18h environ quand les signes de fatigues se font sérieusement ressentir, certains remontent déplier la tente, faire une course ou 2, d’autre commencent leur dernière voie enfin c’est ce qu’ils croyaient…. Et oui avec la fatigue on fait des conneries ! Voilà Benoît qui oubli de défaire son nœud de bout de corde ce qui fait beaucoup rire le binôme voisin Laurence et Valentin qui en faisant tomber la corde la coince dans les rochers !!!!

Voilà donc reparti Benoît dans sa dernière voie pour aller chercher sa corde coincée par son nœud et Valentin pour aller défaire la corde coincée dans les rochers !!!

Ce coup-ci c’est sûr tout le monde est crevé il faut remonter aux camps et aller boire une bonne bière pour se remettre de ses émotions.

Laurence très équipée à proposer une douche fraîche pour celles et ceux qui le voulaient étrangement un seul garçon a pris sa douche et toutes les filles ont pris la leur….

Pendant ce temps Marine et Juju se sont lancés dans la cuisson d’un risotto aux champignons pour 10 personnes avec une organisation et une exécution presque militaire 😊. Tout le monde s’est régalé et à apprécier cette soirée très luxueuse.

Ensuite on a fait les lits avec essayage, regarder les étoiles et la commette et on s’est finalement coucher aux alentours de minuit… Après le chant de l’âne !

Dimanche premiers aboiements 6h30… Premiers levés 7h30. On commence par des étirements pour évacuer les courbatures de la nuit et de la veille et on s’attaque au petit dej. Rodrigue part à la recherche d’une boulangerie pour les pains au chocolat et les croissants il a aussi ramené de la brioche et de la baguette ! Vraiment grand luxe ce week-end bivouac !!

Dimanche on va monter haut… 35m, on va aussi faire des voies de 25m le mental va être très sollicité et pour les 2 SNE du club ils vont se finir dans une 7a. Juju en tête et Benoît qui n’avait plus trop de jus l’a quand même suivi en moulinette en arrachant un morceau du rocher… Sinon ça ne serait pas Benoît 😉.

Après une ultime baignade des pieds sauf pour Eulalie qui est tombée dedans entièrement toute équipée de son baudrier !!! Nous décidons de remonter il est 17h, une mousse pour les uns un jus d’orange et sirop de myrtille pour les autres et nous décidons qu’il est temps de nous séparer il est 18h.

De belles performances pour tous les grimpeurs présents sur le week-end.

Un grand merci à tous les participants de ce week-end magique :
Laurence, Valentin, Juju, Marine, Rodrigue, Eulalie, Stéphanie, Benoît, Gaelle et Sandrine 😉

Auteur: Sandrine ROUET